BFMTV

CAFE POLITIQUE - La "Manif pour tous", les gaz lacrymogènes et Christine Boutin

Christine Boutin lors de son malaise en marge de la "Manif pour tous", le 24 mars 2013

Christine Boutin lors de son malaise en marge de la "Manif pour tous", le 24 mars 2013 - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l’information politique. Aujourd’hui, la "Manif pour tous" et ses nombreuses polémiques.

> Le malaise de Christine Boutin

"On n'est pas entendu quand on est des bisounours donc on passe à l'étape supérieure." Christine Boutin avait à coeur d'afficher sa détermination au cours de la nouvelle "Manif pour tous" qui s'est déroulée dimanche (cf le live de L'Express à 17h09). C'est pourtant une toute autre image d'elle que l'on retiendra puisque l'élue UMP a fait un malaise lors de la manifestation. Sur ce cliché signé Eric Feferberg de l'AFP, Christine Boutin apparaît à terre, yeux fermés et entourée de passants venus la secourir...

Que s'est-il passé? Christine Boutin affirme avoir succombé à un malaise à cause des gaz lacrymogènes qui l'auraient "ciblée", a-t-elle déclaré dimanche soir sur i-Télé en réclamant la démission de Manuel Valls pour ce recours aux gaz.

Un malaise qui a suscité bien des réactions, amusées, sur Twitter:

Christine Boutin dies like Marion Cotillard.
— Ludwig Laitue (@Lewiszche) March 24, 2013

Cela n'a pas l'air de gazer.... chèreChristine Boutin a terre après avoir étégazée par les CRS ! twitter.com/Antoine_Levequ..."
— PascalNegre (@PascalNegre) March 24, 2013

> Où est le GUD?

A chacun sa polémique au lendemain de la "Manif pour tous". Si le gouvernement a dû répondre du recours des forces de l'ordre aux gaz lacrymogènes, la droite a, elle, dû s'expliquer sur la présence de militants d'extrême droite dans le cortège. A commencer par le GUD (Groupe union défense), ce mouvement réputé pour son activisme et sa violence. Interrogé à ce sujet sur Europe1 lundi matin, le monsieur sécurité de l'UMP, Eric Ciotti, a assuré "ne pas avoir vu" de militants du GUD.

Eric Ciotti : "Des militants du GUD ? Je n'en ai pas vu." #Manifpourtous #Europe1 #E1matin
— Europe 1(@Europe1) March 25, 2013

Si l'on en croit le fil Twitter du GUD, les militants étaient pourtant bien présents. Et chauffés à blanc, même si le GUD réfute tout débordement de son cru.

#manifpourtous GUD en première ligne, c est la revolte ! Gaz lacrymo, coup de tonfas mais ça va passer pour les #champs-élysées !!!
— GUD LYON (@gud_lyon) March 24, 2013

On a cassé quoi aujourd'hui au fait pour qu'on parle autant de nous. Même pas quelques bouches de gauchistes #pasjuste #nostalgie
— GUD LYON (@gud_lyon) March 24, 2013

> Quand le PS fait tomber le FN dans l'Oise

C'est une lecture toute personnelle, et politique, qu'a fait Harlem Désir lundi matin de la victoire sur le fil du candidat UMP dans la législative partielle de l'Oise. Car si Jean-François Mancel a bien remporté la victoire, c'est un peu grâce à la défaite de la candidate socialiste, estime ainsi le premier secrétaire du PS.

"Ce n'est certainement pas une victoire de l'UMP. Si le FN a perdu, c'est peut-être grâce à nous", a-t-il assuré lundi matin sur BFMTV. Plus qu'un désaveu du PS, Harlem Désir y voit surtout la preuve d'une confusion autour de la ligne politique défendue par l'UMP. Et de "demander à monsieur Copé de clarifier la ligne du parti".

> Sarkozy, Outreau, même combat?

Le parallèle est osé et il est signé Nadine Morano. Pour cette fidèle de l'ancien président de la République, la mise en examen de Nicolas Sarkozy jeudi soir pour abus de faiblesse envers Liliane Bettencourt rappelle l'affaire d'Outreau, du nom de ce fiasco judiciaire qui avait abouti à l'acquittement des 13 accusés et la "réprimande" du juge Burgaud, en charge du dossier.

"C'est l'affaire toute entière qui me choque. C'est simple: il y a eu l'affaire d'Outreau avec un magistrat, un juge d'instruction dépassé. (...) Et là nous avons maintenant l'affaire Sarkozy avec un juge engagé", a déclaré Nadine Morano dimanche sur France 3.

Sandrine Cochard