BFMTV

Avec 5000 euros par mois, une députée LREM se plaint de "manger pas mal de pâtes"

Illustration

Illustration - LIONEL BONAVENTURE / AFP

Une députée LREM se plaint de la baisse de ses revenus après son élection.

Peut-être peut-elle demander à ses collègues insoumis de partager leur panier de provisions? Dans L'Opinion, une députée de La République en marche, ancienne chef d'entreprise, se plaint de sa baisse de revenus, passés de 8000 à 5000 euros par mois, et explique avoir dû changer ses habitudes:

"Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j’ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager", explique-t-elle.

"Je ne vais pas me plaindre"

En France, le salaire moyen s'établit à 2225 euros net et le salaire médian à 1797 euros. Si ce genre de déclaration contribue à alimenter l'image de déconnexion d'un parti focalisé sur la "France qui gagne", d'autres députés de La République en marche tiennent un discours très différent de leur camarade.

"Face à une aide soignante, on sait qu’on ne peut pas dire ça", considère un élu LREM. "Je ne vais pas me plaindre de gagner 5 000 euros par mois", complète un autre.

Selon Le Monde, le revenu annuel moyen des députés (nouveaux ou réélus) au cours des cinq dernières années frise les 59.000 euros, quand celui des Français s'établit selon l'Insee à 22.420 euros. 

Louis Nadau