BFMTV

Votre disque dur n'aura plus de secret pour la police

-

- - -

Michèle Alliot-Marie déclare la guerre aux cybercriminels. Zoom sur l'une de ses mesures phares : la plateforme nationale de signalement, ou l'art de dénoncer et de perquisitionner à distance.

Jeudi 14 février, Michèle Alliot-Marie a annoncé un certain nombre de mesures pour lutter contre la cybercriminalité : 2 fois plus d'enquêteurs dans tout le pays, de nouvelles infractions créées… La Ministre de l'Intérieur a aussi insisté sur une "nouvelle plateforme de signalement et de veille" gérée par des policiers et des gendarmes dans les locaux de la police judiciaire. Ces derniers sont en effet chargés de recevoir les signalements de sites illicites.

Parmi les mesures annoncées, il y a aussi la possibilité de perquisitionner à distance dans l'ordinateur d'un suspect. Le commissaire divisionnaire Christian Aghroum est chef de l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication. Selon lui, « récupérer des données à distance permettra d’être plus opérationnel et offensif ».

Par ailleurs, aux parents inquiets de voir leurs enfants naviguer sur internet, le commissaire conseille vivement de commencer par « s’investir et apprendre » eux-mêmes le fonctionnement du web. Il les invite ensuite à signaler les sites "douteux" à la plateforme nationale de signalement sur : www.internet-mineurs.gouv.fr

La rédaction, avec Sébastien Gilles