BFMTV

Valenciennes: les deux policiers roués de coups sont "complètement choqués"

Deux policiers ont été agressés par une quinzaine d'individus dimanche alors qu'ils intervenaient pour mettre fin à un rodéo urbain dans le quartier de la Briquette.

Pas de blessures graves, mais un véritable traumatisme. Les deux policiers roués de coups dimanche à Valenciennes sont "très atteints psychologiquement", a réagi ce lundi, au lendemain de cette agression, Albert Lenclud, secrétaire du bureau départemental Nord Union SGP Police-FO.

"Les blessures physiques ne sont pas graves", a complété le responsable syndical sur BFMTV, évoquant des ecchymoses, "mais ils sont complètement choqués".

Aucune interpellation pour le moment

Dimanche, ces deux fonctionnaires de police ont été pris à partie par une quinzaine d'individus dans le quartier de la Briquette, alors qu'ils tentaient de mettre fin à un rodéo urbain. "C'est un quartier qui a été réhabilité il y a quelques années", a expliqué Albert Lenclud, qui le définit comme "sensible" mais jamais "à ce niveau-là".

"Ce sont des interventions qui se passent généralement correctement", a-t-il poursuivi, précisant qu'il n'y avait pour le moment aucune interpellation dans cette enquête.

Les familles des agents sont également très marquées, a précisé le fonctionnaire. Lors de l'agression, du matériel a été volé dans leur véhicule, "notamment leur identité et leur adresse". L'épouse d'un des policiers "n'ose même plus ouvrir les volets de peur que les jeunes viennent chez eux".

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions