BFMTV

Val-de-Marne: une femme en garde à vue après avoir ligoté son fils de 13 ans

Policiers.

Policiers. - FRED TANNEAU / AFP

D'après le récit de l'enfant il s'agissait d'une punition, et c'était la première fois que sa mère agissait de la sorte.

Une femme de 46 ans a été interpellée dans la nuit de dimanche à lundi après avoir ligoté son fils de 13 ans à Vincennes, dans le Val-de-Marne. Elle a été placée en garde à vue pour acte de torture et de barbarie sur descendant de moins de 15 ans, a appris BFM Paris.

Vers 1 heure du matin, dimanche soir, un voisin remarque, par sa fenêtre, qu'un adolescent est en train de se faire ligoter par deux adultes dans un appartement de l'immeuble situé en face de chez lui. Il alerte les forces de l'ordre.

Les policiers se rendent dans un premier temps chez ce témoin et constatent, à leur tour, qu'un adolescent se tient debout, dans un salon, les yeux bandés, les mains ligotées derrière la tête et du scotch autour du cou. À côté de lui, se trouve une femme en robe de chambre. 

Deux des enfants hospitalisés

Un équipage de police se rend donc à l'appartement en question. Alors qu'il sonne, les autres policiers restés chez le témoin voient la femme se dépêcher de détacher l'enfant et de cacher les liens. 

Cette dernière est finalement interpellée. La jeune victime explique que sa mère a voulu le punir et que c'est la première fois qu'elle agit de la sorte.

Au moment des faits, une amie de la mère, ses deux enfants, et la soeur de la victime se trouvaient aussi dans l'appartement. L'amie de la mère a été interpellée pour non assistance à personne en danger. Ses enfants ont été transportés chez des amis. La soeur de la victime, quant à elle, a accompagné son frère à l'hôpital, en état de choc. 

Simon Azélie avec Cyrielle Cabot