BFMTV

Une mère désemparée tue sa fille handicapée

Une femme de 44 ans a tué sa fillette de 8 ans, lourdement handicapée.

Une femme de 44 ans a tué sa fillette de 8 ans, lourdement handicapée. - -

A Saint-Malo, une mère de famille vivant seule avec sa fillette lourdement handicapée, a tué celle-ci avant de tenter de mettre fin à ses jours.

C’est la grand-mère de la petite victime qui a découvert le corps sans vie de l’enfant de 8 ans, handicapée moteur et cérébrale.

Sa mère était arrivée il y a quelques mois en Bretagne et devait s'occuper seule de sa fille, après une séparation.

En souffrance, elle s'inquiétait de l’avenir de celle-ci, selon une adjointe à la mairie de Saint-Malo qui l'avait rencontrée à plusieurs reprise.

Catherine Jacquemin, adjointe chargée des affaires familiales.

« Cette maman était en souffrance et ça pouvait se comprendre. Et elle était surtout très seule. Elle arrivait à Saint Malo désemparée ».

Après avoir été hospitalisée, suite à sa tentative de suicide, elle a avoué succinctement le caractère volontaire de l'homicide. Elle l’aurait droguée puis étranglée, avant de prendre elle même des médicaments pour mettre fin à ses jours.

Elle était encore mardi matin sous surveillance médicale dans un état stable.