BFMTV

Une dizaine de blessés au moins dans l'incendie du camp de migrants de Grande-Synthe

L'incendie du camp de Grande-Synthe.

L'incendie du camp de Grande-Synthe. - Capture d'écran BFMTV

Le camp de migrants de Grande-Synthe a brûlé dans un incendie ce lundi soir. Six blessés, dont trois graves, sont à déplorer.

Au moins la moitié du camp de Grande-Synthe (nord), qui comptait fin mars quelque 1.500 migrants, a été ravagé lundi soir par un incendie qui était toujours en cours à 23H30. Peu après, le préfet du nord a annoncé la "fin" de ce camp qu'il a décrit comme "un amas de cendres". 

Les flammes visibles à plusieurs kilomètres à la ronde 

Le préfet du Nord Michel Lalande avait auparavant entrepris de se rendre sur les lieux de cet "important incendie", avait indiqué une porte-parole de la préfecture . Ce camp était composé de chalets en bois proches les uns des autres. Selon le Centre opérationnel d'incendie et de secours (Codis) du Nord, l'incendie, qui concernait une vingtaine de chalets en bois pouvant accueillir jusqu'à quatre personnes, a fait une dizaine de blessés au moins, dont trois sont dans un état grave, selon nos informations. 

Les flammes étaient visibles à plusieurs kilomètres à la ronde, tandis que de très nombreux pompiers se pressaient autour du camp pour maîtriser le sinistre qui ravageait au moins la moitié de sa surface.

C'est une rixe entre migrants kurdes et afghans, qui avait fait six blessés à l'arme blanche dans l'après-midi, qui est à l'origine du sinistre. 

R.V. avec AFP