BFMTV

Une dispute sur Snapchat finit par des coups de feu près de Lyon

Un brassard de policer (photo d'illustration)

Un brassard de policer (photo d'illustration) - CHRISTOPHE SIMON / AFP

Lundi, une douzaine de jeunes se sont retrouvés à Saint-Priest pour régler leurs comptes après des insultes sur Facebook. L'un d'eux a tiré à plusieurs reprises avec un pistolet à grenailles.

L'embrouille débutée sur les réseaux sociaux s'est finie par une violente bagarre à Saint-Priest. Lundi, une douzaine de jeunes se sont réunis pour régler un différend après des insultes sur Snapchat. Deux jeunes ont alors été blessés par des tirs de pistolet à grenailles, rapporte Le Progrès

Une scène filmée 

Alors que deux garçons en venaient aux mains, l'un d'eux a sorti un pistolet à grenaille et a tiré à plusieurs reprises. L'autre jeune qui se bagarrait avec lui a été touché à la jambe. Une jeune fille qui assistait à la scène a également été blessée. Sa famille a porté plainte dès le soir même.

L'auteur des tirs et un autre garçon ont été interpellés par la police juste après les faits alors que le groupe s'enfuyait. Dès le lendemain, trois autres individus étaient interpellés dont la victime des tirs et l'auteur d'une vidéo de la scène, selon le quotidien régional.

Tous placés en garde à vue à l'exception du garçon blessé, deux des jeunes mineurs d'environ 15 ans - l'auteur des coups de feu et celui qui a filmé la scène - doivent être déférés ce mercredi devant le juge pour enfant pour violences aggravées par deux circonstances (l’arme et la réunion) suivi d’une incapacité n’excédant pas 8 jours.

Benjamin Rieth