BFMTV

Un riche octogénaire meurt sous les coups en Isère

BFMTV

Le riche octogénaire retrouvé mort samedi à son domicile de La Mure (Isère) est décédé des coups "extrêmement violents" qui lui ont été portés, a indiqué lundi le parquet.

"La mort est due aux coups extrêmement violents qu'il a reçus, notamment à la tête", a déclaré le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

Les coups ont été vraisemblablement portés avec les poings car aucun signe n'a mis en évidence l'utilisation d'objets.

Maurice Blanc, âgé de 89 ans, a été attaché par les jambes. Des liens ont été retrouvés à proximité du corps.

"C'était quelqu'un d'assez fortuné mais qui ne faisait pas démonstration de sa situation financière", a décrit M. Coquillat.

Il avait fait fortune après avoir repris la maison de négoce de vins et spiritueux de son père, selon Le Dauphiné Libéré. La famille Blanc avait même créé sa propre anisette, baptisée "pastis Blanco", selon la même source.

La date précise de sa mort n'a pas pu être déterminée. Le vieil homme, qui n'a pas été vu vivant depuis mercredi, a été retrouvé mort à son domicile samedi matin, après un appel de son aide ménagère inquiète de ne plus avoir de ses nouvelles.