BFMTV

Un psychologue condamné à 3 ans de prison pour abus sexuels

Un psychologue de 32 ans a été condamné ce mardi à trois ans de prison, dont un an ferme, pour atteintes sexuelles sur mineurs et détention d'images pédopornographiques trouvées en 2011 - Mardi 12 janvier

Un psychologue de 32 ans a été condamné ce mardi à trois ans de prison, dont un an ferme, pour atteintes sexuelles sur mineurs et détention d'images pédopornographiques trouvées en 2011 - Mardi 12 janvier - Photo d'illustration - Frank Perry - AFP

Un psychologue de 32 ans a été condamné ce mardi à trois ans de prison, dont un an ferme, pour atteintes sexuelles sur mineurs et détention d'images pédopornographiques (trouvées en 2011) par le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie).

Le prévenu a également été reconnu coupable de corruption de mineur et a été condamné à indemniser cinq de ses jeunes victimes et leurs parents qui s'étaient portés parties civiles. Le tribunal a prononcé une interdiction définitive d'exercer professionnellement ou bénévolement des activités avec des mineurs. Le psychologue sera également inscrit au fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (FIJAISV).

Recruté par le diocèse d'Annecy

Près de 2.250 photos pornographiques et pédopornographiques avaient également été retrouvés sur l'ordinateur professionnel du prévenu, qui avait indiqué les détenir pour s'imprégner des fantasmes d'un de ses patients et ainsi mieux le soigner. "Je sais ce que j'ai fait et ce que je n'ai pas fait", avait-il déclaré en niant les faits. Lors de l'audience, le procureur avait requis 4 ans de prison, dont trois avec sursis. "Ces gamins ont été massacrés", avait-il lancé. Installé depuis 2007 comme psychologue libéral à Thonon, le prévenu, par ailleurs père de famille, avait également été recruté par le diocèse d'Annecy en tant que psychologue scolaire dans des établissements privés. Son contrat avait été rompu à la suite de sa mise en examen.

A.-F. L. avec AFP