BFMTV

Un professeur d'échecs condamné pour agressions sexuelles

Un professeur d'échecs condamné pour agressions sexuelles

Un professeur d'échecs condamné pour agressions sexuelles - Franck Fife, AFP/Archives

Un homme de 33 ans, qui animait des ateliers d'échecs au sein de l'école primaire catholique de Saint-Alyre, à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme, a été condamné mercredi à trois ans d'emprisonnement pour des atteintes et agressions sexuelles sur cinq élèves datant de 2013.

Sa peine a été assortie d'une mesure de suivi socio-judiciaire de 7 ans avec obligation de soin. Il lui a également été interdit d'exercer une activité professionnelle ou bénévole en contact avec des mineurs.

Le prévenu, qui organisait des séances d'initiation à l'heure du déjeuner au sein de l'établissement scolaire suivies par 70 enfants, a reconnu les faits sur cinq fillettes âgées de 6 à 8 ans entre janvier et mai 2013, date à laquelle une élève de CM1 se confiera à ses parents et dénoncera les faits.

A la barre, l'homme visiblement très mal à l'aise raconte "la curiosité malsaine" avec laquelle il regardait quelques mois auparavant les fichiers pédopornographiques qu'il avait téléchargés, avant de passer à l'acte, sous l'effet d'une "pulsion incontrôlée et irrépressible".

A chaque fois, le même mode opératoire en plein atelier: il prenait sous la table la main des enfants, la posait sur son sexe dénudé puis la retenait pour leur imposer de le masturber.

La rédaction avec AFP