BFMTV

Un infirmier soupçonné d'avoir escroqué la Sécu pour près d'un million d'euros

Le préjudice de cette fraude à l'Assurance maladie est établi à 880 000 euros (Photo d'illustration)

Le préjudice de cette fraude à l'Assurance maladie est établi à 880 000 euros (Photo d'illustration) - AFP

Une information judiciaire a été ouverte mardi à l'encontre d'un infirmier libéral de l'Ain, soupçonné d'avoir escroqué l'assurance maladie pour plus de 880.000 euros, a-t-on appris de source judiciaire. 

Les faits se seraient produits entre 2011 et 2015. L'homme de 46 ans et domicilié dans l'Ain agissait toujours de la même manière: surfacturation d'actes ou fausses factures, selon la police. Interpellé lundi, le parquet de Lyon a ouvert mardi une information judiciaire pour "escroquerie et escroquerie aggravée", le laissant libre sous contrôle judiciaire.

La semaine dernière, une pharmacienne de la région lyonnaise avait été mise en examen pour falsification d'ordonnances et fausses facturations pour plus de deux millions, là encore aux dépens de Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) du Rhône.

En juin 2015, un infirmier avait été arrêté, soupçonné lui aussi d'une escroquerie d'un million d'euros dans la région.

D. N. avec AFP