BFMTV

Un éleveur poursuivi en correctionnelle pour avoir construit un piège à loup

BFMTV

Un éleveur d'ovins de la Meuse est poursuivi en correctionnelle pour avoir mis en place sur son terrain une grande cage contre les loups.

"Il s'agissait d'une cage en acier assez imposante, de plus de 6 mètres de long et de 2,5 mètres de large et de haut, dans laquelle il avait placé en appâts deux moutons et une chèvre parfaitement vivants", a expliqué le procureur de Bar-le-Duc, Rémi Coutin. Le dispositif prévoyait également qu'un mécanisme permette à l'animal de se retrouver enfermé une fois entré à l'intérieur de la cage.

Une cinquantaine d'attaques de loup depuis fin 2013

Même si la structure n'a piégé aucun animal, l'éleveur, poursuivi pour tentative de capture d'une espèce protégée, encourt toutefois 6 mois d'emprisonnement et 9.000 euros d'amende. Il comparaîtra le 26 mai devant le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc, au côté d'un ami présumé complice.

Le département de la Meuse est régulièrement touché par des attaques de loups. Depuis fin 2013, une cinquantaine d'attaques et plus de 120 victimes ont depuis été recensées, provoquant l'exaspération des éleveurs de ce département rural

la rédaction avec AFP