BFMTV

Toni Musulin libre: où sont passés les 2,5 millions manquants?

Toni Musulin lors de son procès.

Toni Musulin lors de son procès. - -

Toni Musulin, ancien convoyeur de fonds qui avait pris la fuite avec 11,6 millions d'euros en 2010, a fini de purger sa peine de prison. Pourtant, une partie du butin reste toujours introuvable.

Il est libre. L'ex-convoyeur de fonds Toni Musulin, dont le vol rocambolesque de 11,6 millions d'euros dans son fourgon à Lyon a inspiré un film, est sorti de la prison de la Santé à Paris en toute discrétion.

"Il est sorti dimanche de la prison de la Santé, où il avait été transféré" mi-mars, a précisé mercredi soir une source judiciaire, soulignant que Musulin était "en fin de peine".

Âgé de 43 ans, le plus célèbre convoyeur de fonds de France avait été condamné le 2 novembre 2010 par la cour d'appel de Lyon à cinq ans de prison, pour ce vol spectaculaire, sans arme, ni violence. Une peine alourdie par rapport aux trois ans infligés en première instance, en mai 2010. Aujourd'hui, il est entièrement libre, et n'a plus aucun compte à rendre à la justice, si ce n'est une dette de 270.000 euros à régler à son ancien employeur, Loomis, pour dommages et intérêts.

Loomis le croit coupable

Mais un mystère reste entier: où sont passés les billets de banque qui manquent à l'appel? Près de 2,5 millions du butin sont toujours introuvables. Toni Musulin affirme ne rien savoir. "Il a un projet de sortie et un projet de travail dans une entreprise de transport", argue Me Hervé Banbanaste, son avocat. Un projet lié à ce butin?

Pour la société Loomis, victime du braquage, cela ne fait pas l'ombre d'un doute, comme l'explique à BFMTV Me Claudia Chemarin, leur avocate.

"Nous pensons qu'il a pris les 2,5 millions, mais nous n'avons aucune indication sur ce qu'il a pu en faire. Il reste certains détails inexpliqués, comme le trajet qu'il a fait. Il y a un différentiel entre le nombre de kilomètres qu'il a fait pendant sa cavale, et le trajet qu'il a décrit avoir fait. Est-il allé en Europe de l'Est? C'est une possibilité cohérente avec le kilométrage du véhicule."

Une grande communauté de "fans"

Le matin du 5 novembre 2009, Toni Musulin, employé depuis 10 ans de la société de transports de fonds Loomis, fausse compagnie à ses deux collègues et disparaît avec son fourgon, emportant 11,6 millions d'euros. Le véhicule était retrouvé trois heures plus tard à quelques centaines de mètres, entièrement vide.

Deux jours plus tard, la police met la main sur l'essentiel du butin: 9,1 millions d'euros, jetés en vrac au fond d'un box, loué à Lyon par Musulin sous une fausse identité. Manquent toutefois 2,5 millions d'euros que le convoyeur jure disparus, soit volés par un tiers, soit comptabilisés à tort. Après 11 jours d'une mystérieuse cavale, notamment en Italie, le convoyeur se rend le 16 novembre à la police monégasque.

Lors de ses deux procès, Musulin, se disant victime de brimades et d'humiliations, avait assuré que la rancoeur envers son employeur avait motivé son geste. Ce vol spectaculaire, dans un contexte de crise financière mondiale, avait aussitôt enflammé les réseaux sociaux, qui s'étaient pris de passion pour cet homme, sans que celui-ci n'ait oeuvré à construire un personnage. Un "héros" malgré lui.

Alexandra Gonzalez avec AFP