BFMTV

Terrorisme: Marc Trévidic prédit "des retours massifs de gens qui viendront nous faire la guerre"

Marc Trévidic, ancien juge anti-terroriste.

Marc Trévidic, ancien juge anti-terroriste. - Capture BFMTV

L'ex-juge du pôle antiterroriste s'est montré très pessimiste, jeudi sur BFMTV, quant à l'évolution de la menace terroriste en France. Selon lui, l'affaiblissement de Daesh en Irak et en Syrie va conduire à "un retour massif" de combattants "dans les deux ans à venir".

Le procureur de la République de Paris prévenait déjà il y a quelques jours. "On sera à un moment ou à un autre confronté au retour d’un grand nombre de combattants français et de leurs familles", prédisait François Molins. Des craintes qui sont partagées par Marc Trévidic. Interrogé jeudi après-midi sur BFMTV, l'ancien juge du pôle antiterroriste de Paris confirme ce phénomène qui pourrait se concrétiser très prochainement.

"A partir du moment où l’Etat islamique va perdre son territoire, il va renvoyer toutes ses recrues chez eux avec le message très simple 'continuez le jihad chez vous'", estime Marc Trévidic.

"Chiffre noir"

Selon le magistrat, ce phénomène "risque d'être massif sur une période très courte et concerner toute l'Europe". "Il faut s’apprêter dans les deux ans à venir à voir des retours massifs de gens qui viendront nous faire la guerre chez nous", poursuit-il, pessimiste. Car pour lui, les moyens de lutter contre ces retours sont limités.

"On a beaucoup de frontières, ils ont énormément de vrais faux papiers, des vrais papiers de jihadistes morts, et la capacité de faire des faux documents", détaille l'ancien juge antiterroriste. 

A cela s'ajoute la méconnaissance pour les autorités du nombre de personnes se trouvant actuellement en Syrie et Irak. "On ne connaît pas l'idée de toutes les personnes qui sont parties", reconnaît le magistrat. "J'en ai vu revenir en France et on ne savait pas qu'ils étaient partis". Marc Trévidic conclut: "On a ce chiffre noir et ça c'est très inquiétant". 

J.C.