BFMTV

Menace terroriste: mouvement de foule à Juan-les-Pins

(photo d'illustration)

(photo d'illustration) - AFP

Un mouvement de foule a fait craindre le pire dimanche soir à Juan-les-Pins, dans les Alpes-Maritimes. Des messages postés sur Twitter ont relayé des coups de feu entendus dans ce quartier d'Antibes, certains internautes évoquant même un attentat.

En réalité, ce sont des pétards jetés d'une voiture qui ont semé la pagaille, confirme une source policière à BFMTV. France Bleu Azur assurait également sur son compte Twitter qu'il "n'y a pas eu d'attentat à Juan-Les-Pins, ni de coup de feu". Une quarantaine de personnes ont tout de même été légèrement blessées dans la confusion, selon France Bleu Azur.

La police est intervenue pour rétablir l'ordre et était en train de visionner les images de vidéo-surveillance afin de retrouver l'auteur de l'incident.

Un incident qui illustre bien la tension générale qui règne après l'attentat du 14 juillet qui a eu lieu sur la Promenade des Anglais et a fait 85 morts.

Samedi, un quartier de Juan-les-Pins a été bouclé pour une alerte à la bombe, une bouteille abandonnée avait été jugée suspecte, rapportait Nice Matin. Militaires de l'opération Sentinelle, sapeurs-pompiers et forces de l'ordre avaient été mobilisés, les riverains confinés à l'intérieur de leur logement. En réalité, il s'agissait d'une bouteille de traitement des eaux ne présentant aucune menace.

C.H.A.