BFMTV

Attentat manqué du Thalys: des perquisitions et 4 interpellations dans la nuit

-

- - -

La police belge a procédé à des perquisitions tôt lundi matin dans le cadre de l'enquête sur l'attentat raté du Thalys, le 21 août 2015. A la demande d'un juge d'instruction de Bruxelles, deux logements à Molenbeek-Saint-Jean, un à Anderlecht, un à Laeken ont été perquisitionnés. D'autres investigations ont été menées à la prison d'Andenne et à la prison de Marche-en Famenne. 

Au terme de ces recherches, qui n'ont pas permis de découvrir des armes ou des explosifs, quatre personnes ont été interpellées, a précisé le parquet fédéral belge.

Le 21 août 2015, Ayoub El Khazzani, 26 ans à l'époque, avait ouvert le feu avec sa Kalachnikov dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris. Il avait blessé trois personnes avant d'être maîtrisé par plusieurs passagers. Le jeune homme, signalé pour islamisme radical, a été mis en examen par la justice française pour tentatives d'assassinats, association de malfaiteurs et détention d'armes, le tout en relation avec une entreprise terroriste. 

J.C.