BFMTV

Attaque de Strasbourg: Chérif Chekatt a tiré sur 3 policiers qui "ont riposté"

-

- - -

L'assaillant présumé de l'attaque de Strasbourg mardi soir a été repéré par trois fonctionnaires de police qui l'ont tué en ripostant.

Peu de temps après la neutralisation de Chérif Chékatt, assaillant présumé de l'attaque de Strasbourg, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a donné davantage de détails sur les derniers instants de la traque ce jeudi soir. 

Le locataire de Beauvau a notamment indiqué que le suspect avait été aperçu vers 21 heures ce jeudi soir en train de "déambuler sur la voie publique" par "une brigade spécialisée de terrain composée de trois fonctionnaires de la police nationale". 

"Cet individu correspondait aux signalements de la personne recherchée depuis mardi soir. Ils l'ont interpellé et au moment de cette interpellation, le suspect s'est retourné faisant face aux fonctionnaires de police en tirant. Ils ont alors riposté et ont neutralisé l'assaillant", a expliqué Christophe Castaner. 

Le Procureur de Paris sur place

Le ministre de l'Intérieur a indiqué avoir informé le président de la République, Emmanuel Macron, et le Premier ministre, Edouard Philippe, ainsi que le procureur de Paris, Rémy Heitz, qui "se rend sur site pour confirmer l'identité du suspect". Peu avant, Christophe Castaner avait annoncé la réouverture, prévue vendredi à 11 heures, du marché de Noël de Strasbourg, après deux jours de fermeture.

Mardi soir, peu avant 20 heures, Chérif Chekatt avait pénétré dans le centre historique de la ville au milieu du marché de Noël et avait ouvert le feu à plusieurs reprises sur des passants. Porteur d'une arme de poing et d'un couteau, il avait ensuite échangé des tirs avec les forces de l'ordre, qui l'avaient blessé au bras, avant de réussir à s'enfuir en prenant un taxi. Trois personnes sont mortes dans cette attaque, cinq personnes sont gravement blessées et huit légèrement, selon le dernier bilan.

Paul Louis