BFMTV

Sursis et prison ferme pour le viol d'une adolescente handicapée

BFMTV

La cour d'assises des mineurs du Val-de-Marne a condamné vendredi, à des peines de prison allant de trois ans avec sursis à quatre ans ferme, quatre jeunes hommes accusés d'avoir participé en 2011 au viol d'une adolescente présentant un retard mental.

La cour a condamné l'accusé le plus âgé, 23 ans, à quatre ans de prison ferme et a prononcé pour les deux plus jeunes mis en cause, 19 et 21 ans, des peines de prison de trois et quatre ans avec sursis. Un quatrième accusé a écopé de cinq ans de prison dont deux avec sursis.

Seul l'accusé ayant été condamné à la peine la plus lourde a été reconnu coupable de viol sur personne vulnérable. Les trois autres jeunes hommes ont été acquittés de cette circonstance aggravante, la cour ayant estimé qu'ils n'avaient pas eu conscience au moment des faits de la déficience mentale de la victime.

L'avocat général Jean-Philippe Mescle avait requis jeudi des peines allant de sept ans de prison à cinq ans dont trois ans avec sursis. La victime qui vit actuellement chez son père n'était pas présente à l'énoncé du verdict de ce procès qui se tenait à huis clos depuis mardi. Les faits jugés remontent à la mi-mars 2011.

L. B. avec AFP