Des agents de police. (Photo d'illustration) -
 

Isolement, rythmes de travail trop intenses, heures supplémentaires... Les forces de l'ordre sont épuisées par des conditions de travail harassantes. Depuis le début de l'année 2019, 24 policiers se sont suicidés, selon la Direction générale de la police nationale. Les syndicats tirent la sonnette d'alarme.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire