BFMTV

Strasbourg: un militaire de l'opération Sentinelle agressé au cutter

Un militaire de l'opération Sentinelle a été agressé au cutter et légèrement blessé samedi soir dans la gare de Strasbourg, par un homme qui a tenu des propos en arabe et a réussi à prendre la fuite.

Il était un peu moins de 20 heures, lorsqu'un homme qui marchait dans la même direction qu'une patrouille de militaires a fait brusquement volte-face et les a menacés avec un cutter. L'un des soldats a reçu une petite estafilade à la joue.

"Évidemment il a été tenu à distance par les militaires, lesquels ont aussi essayé de protéger l’ensemble des personnes qui étaient présentes dans la gare", a expliqué Dominique-Nicolas Jane, directeur de cabinet du préfet du Bas-Rhin, à BFMTV.

L'agresseur, qui a réussi à prendre la fuite "à la faveur d'un mouvement de foule", selon Dominique-Nicolas Jane, était toujours recherché dimanche matin, a indiqué une source policière. "Il s'est exprimé en arabe", a ajouté cette source, précisant toutefois que l'homme n'avait pas dit "Allah akbar".
H. M. avec AFP