BFMTV

Squarcini jugé le 18 février dans l'affaire des "fadettes" du Monde

BFMTV

L'ex-patron du renseignement intérieur Bernard Squarcini, poursuivi dans un dossier d'espionnage téléphonique d'un journaliste du Monde en marge de l'affaire Bettencourt, sera jugé le 18 février 2014, a décidé mardi le tribunal correctionnel de Paris.

Il devra répondre du délit de "collecte de données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite", passible d'une peine maximale de cinq ans de prison et 300.000 euros d'amende.

Bernard Squarcini est poursuivi pour avoir, à l'été 2010, fait requérir et analyser les factures téléphoniques détaillées ("fadettes") du reporter du Monde, Gérard Davet, et d'un conseiller du ministère de la Justice, David Sénat, dans le but d'identifier la source du quotidien.

D. N. avec AFP