BFMTV

Sécurité routière: Mathieu Amalric réalise un clip contre les SMS au volant

Le court métrage réalisé par Mathieu Amalric pour la Sécurité routière

Le court métrage réalisé par Mathieu Amalric pour la Sécurité routière - Sécurité routière

Pour que la période des fêtes ne tourne pas au drame, la Sécurité routière dévoile un nouveau clip très poignant contre les SMS au volant, réalisé par le comédien et réalisateur Mathieu Amalric.

Cinq minutes sous tension, mais sans images choc. tel est le parti pris du comédien Mathieu Amalric qui a réalisé le dernier clip de sensibilisation de la Sécurité routière rendu public ce mardi.

Alors que les chiffres de la mortalité routière repartent à la hausse, le comédien a réalisé un court-métrage avec Pio Marmaï et Caroline Ducey. Le scénario est d'actualité: "un réveillon de Noël, des enfants heureux, un repas de famille animé et un homme qui essaie de faire bonne figure", est-il expliqué en présentation de la vidéo. Un réveillon normal dans une famille sans histoire en somme. Mais signe après signe, le spectateur comprend que l'homme se sent isolé, reste silencieux, rongé par le souvenir d'un accident causé par un SMS qu'il a envoyé alors qu'il était au volant.

Un geste banal

Un geste banal, qu'il semble revivre à chaque minute, qui l'a rendu responsable d'un accident et de la mort d'un enfant. Une situation inimaginable mais à laquelle les spectateurs s'identifient malgré tout. Dans une interview vidéo, Mathieu Amalric explique qu'"on doit comprendre que cet homme a tué un enfant de l'âge de son fils parce qu'il envoyait un texto en conduisant, six mois avant".

"Tout est beau, et c'est fracassé", résume le réalisateur.

34% des automobilistes assument écrire des textos au volant, une attitude qui multiplie par 23 les risques d'accidents. "L’usage du smartphone au volant se banalise", et avec lui, des pratiques dangereuses comme le "texting", ou la lecture des emails, déplore la Sécurité routière sur son site. Ces images qui placent le drame dans une situation du quotidien, seront projetées pendant toute la période des fêtes, du 17 décembre au 6 janvier, dans 1.200 salles de cinéma. Le film a été présenté par le ministre des Transports Bernard Cazeneuve mardi.

A. D.