BFMTV

Sarthe: un surveillant agressé par un détenu à la prison de Coulaines

La maison d'arrêt de Coulaines

La maison d'arrêt de Coulaines - JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Le gardien de prison a été frappé au visage et au bas ventre. Cinq jours d'incapacité temporaire de travail lui ont été prescrits.

Un surveillant de la maison d'arrêt de Coulaines, dans la Sarthe, a été agressé jeudi par un jeune détenu. L’homme a été frappé au niveau du bas ventre, puis au visage. Légèrement blessé, il a été emmené aux urgences et s’est vu prescrire cinq jours d’incapacité temporaire de travail, révèle France Bleu Maine.

La scène s’est déroulée dans la matinée, alors que le prisonnier souhaitait se rendre à l’infirmerie. Invité par le surveillant pénitentiaire à patienter, le jeune détenu se serait mis à tambouriner sur la porte. C’est lorsque que le gardien a ouvert la cellule qu’il a été attiré à l’intérieur avant d’être frappé.

Le surveillant veut porter plainte

"Le surveillant a été dépassé. Les renforts sont arrivés très rapidement, et ont pu maîtriser l’individu", a indiqué Arnaud Bailly, délégué syndical Force ouvrière à France Bleu. Le surveillant, "psychologiquement très attaqué" par cet événement, souhaiterait porter plainte contre son agresseur.

Le même jour, trois surveillants pénitentiaires ont été violemment agressés à coups de couteau et de ciseaux à la prison de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais. Les syndicats pénitentiaires ont lancé ce vendredi un appel à un "blocage total" des prisons lundi prochain pour dénoncer le "laxisme" des gouvernements successifs face au traitement des détenus violents.

P.L