BFMTV

Sainte-Lucie: le procès d'un Français reporté pour la 30e fois

Eric Sommer, dans une photo non datée, avant son incarcération.

Eric Sommer, dans une photo non datée, avant son incarcération. - André Sommer

Eric Sommer, navigateur de 50 ans, croupit dans les geôles de Sainte-Lucie depuis trois ans pour un meurtre qu'il nie avoir commis. L'audience vient d'être reportée de nouveau.

Ses proches sont épuisés. Lui-même est à bout de forces: le navigateur Eric Sommer a appris que son audience, qui devait se dérouler dans la journée de mardi à Sainte-Lucie, aux Antilles, a été reporté pour la trentième fois, révèle Nice-Matin. L'échéance a été repoussée cette fois-ci à cause de travaux de désamiantage jugés urgents par les autorités locales.

"Apparemment, l'audience aura lieu le 21 septembre prochain, sous réserve que les travaux soient effectués d'ici là", a confié son avocat, désespéré. Eric Sommer, originaire du sud de la France, est détenu depuis mai 2012 dans une prison insalubre et dangereuse sur l'île de Sainte-Lucie, dans une cellule sale, sans fenêtre et surpeuplée, où il dort à même le sol. 

Les raisons qui ont poussé la justice à reporter systématiquement l'audience, qui doit déterminer s'il faut un procès ou s'il peut être directement libéré, sont diverses et variées: document manquant, absence de dossier, juge "agacé" par l'avocat, incident diplomatique à cause d'un reportage, défaut d'interprète, vacances judiciaires... Des reports jugés d'autant plus insupportables par le Français qu'il clame son innocence depuis le début.

Mort après s'être épuisé à la nage

Tout a commencé le 12 mai 2012. Eric Sommer, qui navigue sur les mers depuis plus de quinze ans en compagnie de son chien, est amarré au port de Sainte-Lucie depuis un peu plus d'une semaine. En pleine nuit, son animal se met à aboyer. Alerté, l'homme monte sur le pont et tombe nez à nez avec un homme, connu des services de police comme un trafiquant local... et comme le neveu du chef de la police sur l'île. 

Le ton monte entre les deux hommes, et Eric Sommer finit par faire basculer le jeune homme à l'eau. Le voyant nager pour regagner la terre ferme, qui se trouve à environ 200 mètres, il retourne se coucher. Deux heures plus tard, la police monte à bord du bateau et menotte Eric Sommer. Le Français, stupéfait, est embarqué pour meurtre.

"Contrariété diplomatique" pour la France

Le navigateur apprendra plus tard que l'intrus qu'il a jeté à l'eau savait à peine nager et est arrivé quasi-inconscient sur le rivage. Malgré un massage cardiaque intensif, qui lui a brisé plusieurs côtes, il n'a pas survécu. Eric Sommer est accusé de l'avoir tué. 

Alertée par les proches du navigateur, la diplomatie française s'était penchée sur ce dossier il y a quelques mois. L'ambassadeur de France à Sainte-Lucie avait rencontré le Premier ministre Kenny Anthony, pour lui indiquer que la situation du Français était devenue la cause d'une "contrariété diplomatique" pour la France. Une menace à peine voilée, mais qui n'a pas produit d'effet à ce jour dans ce terrible dossier.

Alexandra Gonzalez