BFMTV

Rouen: enquête ouverte après la mort d'un homme de 31 ans violemment agressé

Trois familles saisissent l'IGPN après l'agression "musclée" de trois adolescents

Trois familles saisissent l'IGPN après l'agression "musclée" de trois adolescents - BFMTV

Mamoudou Barry, 31 ans et père de famille, a été violemment agressé vendredi soir à Canteleu, dans la banlieue de Rouen. Une enquête est ouverte pour retrouver l'auteur des faits et faire la lumière sur les circonstances de cette attaque.

"Nous perdons un homme de valeur, un brillant intellectuel." L'institut de recherche et d'enseignement sur la paix en Afrique Thinking Africa rend hommage à l'un de ses membres, Mamoudou Barry, mort samedi à Canteleu, près de Rouen en Seine-Maritime. 

Ce Guinéen, docteur en Droit et professeur à l’Université de Rouen, a été pris à partie par un individu vendredi vers 20h50 alors qu'il venait de récupérer son épouse à un arrêt de bus, rapporte France 3 Normandie. Il était à bord de sa voiture quand il a été attaqué, roué de coups, par un homme descendu d'un bus, selon une source proche de l'enquête à BFMTV. 

Préciser le déroulement des faits

D'après un témoin, l'agresseur aurait proféré des insultes racistes à l’encontre de Mamoudou Barry, mais cet élément reste à vérifier lors de l'avancée de l'enquête. De son côté, le site Thinking Africa affirme que Mamoudou Barry a été "victime d'une agression verbale puis physique qui lui a causé des lésions cérébrales et l'a mis dans un coma profond dès la soirée du 19 juillet".

Il a été hospitalisé au CHU de Rouen, où il est mort samedi. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur l'agression de ce père d'une petite fille.

"Les investigations sont en cours. Les auditions et vérifications devraient permettre de préciser le déroulement des faits", a indiqué le procureur de Rouen, Pascal Prache. 

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a lui aussi réagi en assurant que "tout est mis en oeuvre pour identifier et interpeller l'auteur de l'agression qui a coûté la vie à Mamoudou Barry. Il appartiendra à la justice de faire toute la lumière sur cet acte odieux". Et d'ajouter: "Mes premières pensées vont à ses proches dont je partage l'émotion et l'indignation."

Une cagnotte pour rapatrier le corps en Guinée

L'institut de recherche et d'enseignement sur la paix en Afrique a ouvert une cagnotte en ligne, les fonds serviront à rapatrier le corps de Mamoudou Barry en Guinée et "pourront également aider sa famille dans les obsèques mais aussi et surtout pour accompagner sa femme et sa fille", est-il précisé sur la page Facebook de l'institut.

Mélanie Vecchio avec Ambre Lepoivre