BFMTV

Prise d'otages près de Troyes: l'assaut du Raid a été donné dans la soirée

Le Raid est une unité d'intervention de la police nationale.

Le Raid est une unité d'intervention de la police nationale. - AFP

L'homme qui était retranché à son domicile à La Chapelle-Saint-Luc, près de Troyes, avec sa femme et ses enfants a été interpellé mardi soir après l'intervention du Raid.

La prise d'otages près de Troyes a pris fin mardi soir vers 21h30. Un homme était retranché, armé, à son domicile à La Chapelle-Saint-Luc, dans l'Aube, depuis 14 heures. La piste du différend familial était privilégiée, le forcené est connu des services de santé pour des troubles psychiatriques.

Vers 21h30, le Raid appelé sur place a lancé l'assaut. Selon nos informations, lors de l'opération, l'homme a tiré sur les policiers. Un d'entre eux présente des contusions. Le forcené a été maîtrisé et interpellé, il est blessé légèrement. 

Des négociations étaient en cours depuis 16 heures. À l'arrivée de la première équipe de police, le preneur d'otage avait tiré à travers la porte, sans faire de blessé. Un périmètre de sécurité avait été mis en place, "pour la sécurité de l'opération de police en cours", précise un tweet de la police de l'Aube.

Selon France 3 Grand-Est, l'individu, né en 1986, avait pris en otage sa femme enceinte et ses cinq enfants. "Il avait été arrêté l'an dernier avec un sabre, en pleine rue", ajoute la télévision locale.

Rym Bey avec E.P