BFMTV

Paris lance une consultation sur le passage à 30 km/h d'ici 2021

Anne Hidalgo veut limiter la vitesse maximale dans Paris à 30km/h.

Anne Hidalgo veut limiter la vitesse maximale dans Paris à 30km/h. - MARTIN BUREAU / AFP

Cette nouvelle limitation de vitesse doit concerner l'ensemble de la ville, à l'exception du boulevard périphérique, des aires piétonnes et des zones de rencontres existantes.

La ville de Paris va lancer une consultation publique sur le projet de limiter à 30km/h la vitesse (hors périphérique) d'ici 2021, une promesse de campagne de la maire PS Anne Hidalgo, a indiqué jeudi son adjoint aux Transports David Belliard.

Une consultation ouverte jusqu'au 27 novembre

"En 2021, Paris va passer à 30km/h", a assuré à l'AFP l'ancien candidat d'EELV à Paris lors des municipales. "Paris connaît encore trop d'accidents de la route, parfois aux conséquences dramatiques. Cette mesure est importante pour plus de sécurité routière", a-t-il ajouté.

La baisse de la vitesse aura également selon lui "un impact direct sur le bruit en ville, (or) nous voulons une ville plus calme, plus agréable". Cette limitation de la vitesse concerne l'ensemble du territoire parisien, à l'exception du boulevard périphérique, des aires piétonnes et des zones de rencontres existantes.

Déjà en place à Grenoble ou Nantes

Pour ce projet, la mairie de Paris a publié "un avis de participation du public par voie électronique", invitant les Parisiens à donner leur avis entre le 27 octobre et le 27 novembre.

La limitation de la vitesse à 30 km/h dans toutes les villes fait partie des propositions de la Convention citoyenne pour le climat et elle était l'une des promesses d'Anne Hidalgo lors de sa campagne pour sa réélection à la tête de la capitale.

Plusieurs villes françaises l'ont déjà mise en place, comme Grenoble ou Nantes depuis le 31 août.

Par B.R. avec AFP