BFMTV

Outreau: Myriam Badaoui disculpe à son tour Daniel Legrand

Myriam Badaoui lors de son procès, le 22 juin 2004. Elle a été condamnée à 15 ans de réclusion criminelle puis libérée en 2011.

Myriam Badaoui lors de son procès, le 22 juin 2004. Elle a été condamnée à 15 ans de réclusion criminelle puis libérée en 2011. - Denis Charlet - AFP

Myriam Badaoui, mère de quatre garçons violés par elle et son ex-mari Thierry Delay, dont le calvaire est à l'origine de l'affaire Outreau, est entendue ce mercredi à Rennes dans le cadre des accusations visant Daniel Legrand.

Elle a ce matin disculpé à son tour l'homme aujourd'hui âgé de 33 ans, un des acquittés d'Outreau, poursuivi pour des accusations non jugées de viols sur ces mêmes enfants.

"Ce jeune-là, je le connais ni d'Eve ni d'Adam, on l'a retiré de son enfance à cause de mes mensonges... pas que les miens mais surtout les miens", a déclaré Mme Badaoui en pleurant dès le début de son témoignage. "Ce jeune homme n'a rien demandé à personne je lui ai brisé sa vie, c'est tout ce que j'ai à dire".

Mardi, son ex-mari Thierry Delay, condamné à vingt ans de réclusion pour les viols de ses enfants, a disculpé Daniel Legrand de ces crimes lors d'un témoignage par vidéoconférence, alors que deux de ses fils partie civiles, Chérif et Jonathan, affirment que M. Legrand faisait partie de leurs agresseurs lorsqu'il était mineur.

En 2004 puis 2005, Mme Badaoui avait déjà disculpé Daniel Legrand et son père homonyme.

la rédaction avec AFP