BFMTV

Nouvelle nuit de violences dans le Val d'Oise

BFMTV

Le calme n’est toujours pas revenu à Villiers-le-Bel après la collision mortelle dimanche entre deux jeunes de 15 et 16 ans sur une mini-moto et une voiture de police.

Des affrontements entre groupes de jeunes et policiers ont eu lieu à Villiers-le-Bel, ainsi que dans cinq autres communes du Val d'Oise (Sarcelles, Garges-lès-Gonesse, Cergy, Ermont et Goussainville).

Plusieurs dizaines de véhicules, et cinq bâtiments ont été incendiés, dont la bibliothèque municipale de Villiers-le-Bel. Plusieurs feux de poubelles ont également été répertoriés.  Les affrontements les plus importants ont éclaté peu après 19H30, entre une centaine de jeunes et les policiers, à Villiers-le-Bel, à environ 200 m du lieu de la collision entre la voiture de police et la mini-moto.

Une trentaine de policiers ont été blessés. Huit d'entre eux auraient été blessés par des tirs de grenailles. Deux personnes ont été interpellées. Les violences ont gagné d'autres communes de l'Ile-de-France. En Essonne, un autobus de la RATP, qui ne transportait aucun passager, et un camion ont été incendiés respectivement à Longjumeau et Grigny. Des incidents sans gravité, selon la préfecture, se sont également produits aux Mureaux dans les Yvelines. 

L'enquête sur la mort des deux jeunes :

Les premiers éléments de l'enquête écartaient hier la responsabilité des policiers. Hier, la Procureure de la République de Pontoise, Marie-Thérèse de Givry, affirmait que 3 témoins confirmaient la version policière.

La mini moto leur aurait refusé une priorité à droite et serait venue s'encastrer sur leur aile gauche.Les avocats des familles des 2 jeunes décédées dimanche, Mouhsin et Lakhami, demanderont ce matin l'ouverture d'une information judiciaire, pour que celles-ci puissent avoir accès au dossier.

Le recit d'Alexandre Le Mer, qui était sur place hier soir.
(voir extrait sonore ci-contre)

La rédaction avec Alexandre Le Mer