BFMTV

Mort d'Elisa Pilarski: les résultats des tests ADN attendus fin août

Elisa Pilarski est morte le 16 novembre 2019 mordue par "plusieurs chiens", dans la forêt de Retz

Elisa Pilarski est morte le 16 novembre 2019 mordue par "plusieurs chiens", dans la forêt de Retz - DR

La jeune femme de 29 ans, enceinte de 6 mois, avait été retrouvée morte dans la forêt de Retz, dans l'Aisne, après avoir succombé à plusieurs morsures de chiens.

Près de sept mois après la mort d'Elisa Pilarski, qui a succombé à "plusieurs morsures de chiens" dans un bois de l'Aisne, les enquêteurs attendent toujours les résultats des tests ADN réalisés sur les 67 chiens présents ce jour-là. S'ils devaient être révélés courant juin, ils ne seront finalement connus qu'à la fin du mois d'août, rapporte L'Union.

Le laboratoire diligenté pour mener ces analyses a en effet demandé "une prorogation de délai de deux mois", a indiqué Frédéric Trinh, procureur de la République de Soissons, au quotidien régional.

Une information judiciaire contre X ouverte

Enceinte de 6 mois, Elisa Pilarski est morte le 16 novembre dernier alors qu'elle promenait son chien dans la forêt de Retz. L'autopsie réalisée sur le corps de la jeune femme de 29 ans a révélé qu'elle avait succombé à une hémorragie consécutive à des morsures canines aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu'à la tête.

Une information judiciaire contre X avait été ouverte pour "homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement résultant de l'agression commise par des chiens".

Rapidement, les enquêteurs se sont penchés sur une meute de chiens qui participaient à une chasse à courre dans les environs. Des prélèvements génétiques ont alors effectués sur 67 chiens, dont 62 chiens de l'association "le Rallye la passion" organisatrice de la chasse, et les cinq chiens de la victime.

Mélanie Rostagnat