BFMTV

Mort d'Élisa Pilarski: la jeune femme avait déjà été mordue par un chien du couple

BFMTV

INFO BFMTV - Élisa Pilarski, cette jeune femme retrouvée morte après avoir été mordue par un ou plusieurs chiens, avait déjà été blessée par l'un des chiens du couple.

C'est un témoignage sur lesquels se concentrent les enquêteurs qui travaillent sur la mort d'Élisa Pilarski, tuée dans une forêt de l'Aisne en novembre 2019. Selon nos informations, un collègue du compagnon de la jeune femme a raconté aux policiers que cette dernière avait déjà été mordue par l'un des cinq chiens du couple.

Quatre mois avant le drame, en juillet 2019, Christophe Ellul reçoit un appel de sa compagne. Précipitamment, il quitte son poste de travail à l'aéroport de Roissy pour la rejoindre. Le collègue raconte avoir vu sur le téléphone portable de Christophe Ellul une photo de la main d'Élisa Pilarski avec une blessure, mesurant, selon lui, près de 4 centimètres.

Le comportement de Curtis intrigue les enquêteurs

S'agissait-il de Curtis, que promenait Élisa Pilarski le jour de sa mort? Interrogé par les policiers de la police judiciaire de Creil, le collègue dit ne pas savoir quel chien l'avait mordue. Christophe Ellul, lui, a répondu que ce jour là sa compagne avait été attaquée non pas par un chien mais par un chat venu rôder sur leur terrasse. Et qu'elle avait pour cela dû aller à l'hôpital, victime d'une infection. Cette hypothèse est jugée peu crédible par plusieurs sources proches du dossier.

Le comportement de Curtis, le chien que promenait Elisa Pilarski le jour de sa mort, intrigue les enquêteurs. Quatre jours après le drame, le chien, placé sur réquisition judiciaire dans un refuge de la Fondation Clara à Beauvais, dans l'Oise, a mordu l'une des bénévoles qui l'accompagnait chez le vétérinaire. Une morsure provoquant une plaie qui a nécessité plusieurs points de sutures.

Le compagnon d'Elisa Pilarski se bat pour que la piste Curtis soit écartée. "Il n'aurait jamais touché Elisa, c'est impossible", confiait Christophe à BFMTV au mois de janvier. C'est lui qui avait découvert le corps de sa compagne dans la forêt de Retz. Il avait quitté son poste après avoir reçu un appel au cours duquel la jeune femme disait être attaquée par un ou des chiens. La juge d'instruction, nommée dans ce dossier, enquête pour déterminer quel animal est responsable de la mort de la jeune femme: Curtis ou les chiens qui participaient à une chasse à courre qui était organisée ce jour-là.

Cécile Ollivier avec Justine Chevalier