BFMTV

Marseille: les rats gagnent du terrain

La mairie de Marseille met un place un service de dératisation pour traiter les bâtiments municipaux pendant que des millions de rats envahissent les rues de la ville des Bouches-du-Rhône.

Sur les terrasses des restaurants, dans les rues, derrière les poubelles, les rats grouillants ont gagné du terrain à Marseille après s'être immiscés dans Paris. Se nichant dans les moindres recoins de la ville, les rongeurs indignent les habitants, qui jugent cette situation "intolérable et très sale". Une résidente, rencontrée par BFMTV, se montre moins inquiète que d'autres, mais reste assez défaitiste et assure que "Marseille sans les rats, ce n'est pas Marseille".

Un avis loin d'être partagé par le propriétaire d'un restaurant qui se plaint des animaux présents sur la terrasse où mangent ses clients.

"C'est l'image de la ville, les gens qui viennent ici se plaignent et disent que c'est sale", avance-t-il.

Les travaux et les déchets mis en cause

Pour expliquer ce phénomène, les élus évoquent les travaux réalisés à Marseille depuis plusieurs années, qui auraient délogé les rats de leurs cachettes. Maurice Pierre, dératiseur, pointe quant à lui du doigt les déchets en nombre qui attirent les rongeurs.

"Ils ont une puissance olfactive 100 fois supérieure à celle du chien. C'est donc très facile pour eux de sentir les odeurs qui sont à l'extérieur et donc d'être attirés par ces fameuses odeurs pour venir trouver ce qu'ils ont besoin de manger", explique le spécialiste.

Pour empêcher, ou tout du moins ralentir, la prolifération de ces nuisibles, la mairie a installé des bennes hermétiques. Elle espère notamment réussir à sensibiliser sa population au respect des règles d'hygiène publique.

Julie Breon avec Alexis Pluyette et Mélanie Bontems