BFMTV

Lyon: un militant anti-pub jugé ce lundi pour avoir collé des affiches sur les murs de la métropole

Une statue représentant la déesse de la justice tenant le symbole de la balance, à Rennes (illustration)

Une statue représentant la déesse de la justice tenant le symbole de la balance, à Rennes (illustration) - Loic Venance / AFP

Alex, 26 ans, avait été interpellé en juin lors d'une grande opération de recouvrement publicitaire géant sur les murs de la métropole. Il risque deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.

Alex, militant anti-pub, est jugé ce lundi au Tribunal de grande instance de Lyon pour avoir collé des affiches sur les murs du siège du Grand Lyon. Avec plusieurs autres militants, il avait participé en juin à cette grande opération de recouvrement publicitaire pour dénoncer le règlement local de publicité. 

"Cette action s’est faite avec des affiches publicitaires récupérées et découpées, avec de la farine et de l’eau, 3 banderoles, ainsi qu’une quarantaine d’autres citoyen.ne.s.", explique le militant sur le site d'Alternatiba / ANV Rhône

Plus de 26 heures en garde à vue

Selon lui, le règlement local de publicité "se révèle permissif, envahissant et néfaste pour la planète, avec notamment l’autorisation d’écrans numériques"

Interpellé après avoir participé à cette opération, le jeune homme avait passé plus de 26 heures en garde à vue "en pleine journée mondiale contre la publicité", rappelle-t-il dans son témoignage. 

Un rassemblement est prévu devant le tribunal à 13h pour soutenir le jeune homme de 26 ans avant son procès à 14h. Il encourt jusqu'à deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.

Benjamin Rieth