BFMTV

Les médecins prônent une curatelle renforcée pour Bettencourt

Les experts médicaux mandatés par la justice afin d'examiner Liliane Bettencourt préconisent une mesure de curatelle renforcée pour l'héritière de L'Oréal, engagée dans une bataille judiciaire avec sa fille, en raison d'une "dégénérescence" de ses faculté

Les experts médicaux mandatés par la justice afin d'examiner Liliane Bettencourt préconisent une mesure de curatelle renforcée pour l'héritière de L'Oréal, engagée dans une bataille judiciaire avec sa fille, en raison d'une "dégénérescence" de ses faculté - -

Les experts médicaux mandatés par la justice afin d'examiner Liliane Bettencourt préconisent une mesure de curatelle renforcée pour l'héritière de L'Oréal en raison d'une "dégénérescence" de ses facultés, selon Le Monde.

Le quotidien a eu connaissance des conclusions des trois médecins commis le 17 novembre 2010 par la juge des tutelles de Courbevoie (Hauts-de-Seine), Stéphanie Kass-Danno, pour examiner la milliardaire, engagée dans une féroce bataille judiciaire avec sa fille Françoise Bettencourt-Meyers.

Le rapport d'expertise médicale devait être remis mercredi, mais il a été communiqué dès le 27 mai à la juge des tutelles et quelques jours plus tard au juge d'instruction bordelais Jean-Michel Gentil, précise mardi Le Monde sur son site internet (www.lemonde.fr).

Invoquant une "altération conjointe des facultés mentales et physiques" de Liliane Bettencourt, âgée de 88 ans, les médecins estiment qu'"elle doit pouvoir bénéficier d'une mesure de protection dans les actes de la vie civile, tant patrimoniaux qu'à caractère personnel, de type curatelle renforcée".

Françoise Meyers-Bettencourt, qui affirme que sa mère est manipulée par son entourage, avait demandé un réexamen de l'état de santé de l'héritière.

Le groupe L'Oréal s'est refusé mardi à tout commentaire.

Sophie Louet, édité par Patrick Vignal

REUTERS