BFMTV

Le SDF qui a poussé une femme sur les voies du métro à Paris sera jugé

La victime a été "projetée violemment et sans raison apparente par un homme sur les voies du métro au moment où une rame entrait dans la station sur le quai opposé"

La victime a été "projetée violemment et sans raison apparente par un homme sur les voies du métro au moment où une rame entrait dans la station sur le quai opposé" - -

Si la victime s'en est sortie indemne, le sans-domicile fixe a été reconnu responsable pénalement, après l'expertise psychiatrique passée mercredi. Il sera jugé prochainement.

Un sans-domicile fixe de 38 ans sera jugé en correctionnelle pour avoir poussé lundi sur les voies du métro à Paris une femme de 36 ans, qui s'en est sortie indemne grâce à l'aide de voyageurs, a indiqué mercredi une source judiciaire.

Les faits ont eu lieu lundi vers 20h, à la station Edgar-Quinet sur la ligne 6 du métro parisien. La victime, une habitante d'Alfortville (Val-de-Marne), a été "projetée violemment et sans raison apparente par un homme sur les voies du métro au moment où une rame entrait dans la station sur le quai opposé", avait expliqué une source policière.

La voyageuse est parvenue à remonter rapidement sur le quai, avec l'aide d'autres usagers qui donnent immédiatement l'alerte. "La victime n'a pas été blessée mais est très choquée", avait précisé cette source.

Le suspect devrait être déféré mercredi soir

Très rapidement, un SDF est arrêté et placé en garde à vue. Les images de vidéosurveillance démontrent clairement selon une source policière, le caractère intentionnel de son geste, que l'homme a catégoriquement nié.

Un examen psychologique effectué pendant sa garde à vue a conclu à la responsabilité pénale du suspect, qui devait être déféré mercredi soir au parquet, a indiqué une source judiciaire.

Cet homme sera jugé à Paris pour "violences volontaires aggravées" ayant entraîné une incapacité de travail (ITT) inférieure à huit jours, une qualification passible de trois ans d'emprisonnement.