BFMTV

Le père de la petite Fiona espère la "revoir en entier"

Le père de Fiona, ce mercredi.

Le père de Fiona, ce mercredi. - -

La mère de l'enfant, son compagnon et trois autres personnes ont été placées en garde à vue. Son père indique, lui, qu'il "n'en sait pas plus qu'il y a quatre mois", date où sa fille de 5 ans a disparu.

Le père de Fiona, la fillette de cinq ans disparue depuis le 12 mai à Clermont-Ferrand et dont la mère est en garde à vue à Perpignan, a déclaré mercredi qu'il espérait la "revoir en entier".

Mardi soir, l'enquête sur la disparition de cette fillette de 5 ans, il y a quatre mois à Clermont-Ferrand, a pris une nouvelle tournure avec l'interpellation de sa mère et de son beau-père. Trois autres personnes ont également été mises en garde à vue.

"Je ne sais pas ce qui se passe exactement", a réagi Nicolas Chafoulais, le père de la fillette. "Il faudra voir après la garde à vue ce qui s'en dit, ce qui s'est passé. Moi, je n'en sais pas plus qu'il y a quatre mois."

Séparé depuis un an de la mère de Fiona

Nicolas Chafoulais, 28 ans et sans emploi, est le père de Fiona et d'une autre fillette, Eva, âgée de trois ans. Il s'est séparé de leur mère, Cécile Bourgeon, qu'il indique ne pas avoir revue "depuis un an". C'est elle qui est en garde à vue à Perpignan avec son nouveau compagnon, Berkane Maklouf.

"Avant qu'on se sépare, c'est moi qui m'occupais de nos filles", précise-t-il. Pour lui, le nouveau compagnon de sa mère "faisait obstacle" à ce qu'il les revoie.

M. T. avec AFP