BFMTV

Le jour de l'appel de Naomi Musenga, l'opératrice du Samu remplaçait un collègue

Samu. (Photo d'illustration)

Samu. (Photo d'illustration) - PATRICK KOVARIK / AFP

Une source syndicale a confié à BFMTV quelques éléments sur le parcours professionnel de l'opératrice du Samu du Bas-Rhin qui s'est moquée de Naomi Musenga qui l'avait appelée le 29 décembre 2017. Elle a depuis été suspendue à titre conservatoire par la direction des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.

L'opératrice du Samu du Bas-Rhin qui a négligé l'appel au secours de Naomi Musenga le 29 décembre 2017, ne prenant pas au sérieux les terribles souffrances de la jeune fille de 22 ans qui est morte peu après à l'hôpital de Strasbourg, se trouve à présent au centre de l'actualité.

On a appris ce mercredi qu'elle avait été suspendue à titre conservatoire par la direction des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. On en sait davantage ce mercredi soir sur son profil professionnel et les circonstances dans lesquelles elle a décroché lors du coup de téléphone de Naomi Musenga. 

Une ancienne ambulancière 

Une source syndicale a ainsi confié à BFMTV que le 29 décembre dernier, elle remplaçait un collègue malade alors qu'elle ne devait pas travailler ce jour-là à l'origine. Âgée de plus de cinquante ans, elle est employée par le Samu en tant qu'assistante de régulation médicale depuis quatre ans. 

Auparavant, elle était ambulancière. A ce titre, elle disposait d'une expérience solide des urgences médicales. 

Kelly Laffin avec R.V.