BFMTV

Le corps de Ben Laden a été inhumé en mer

Oussama ben Laden lors de l'un de ses derniers messages vidéo.

Oussama ben Laden lors de l'un de ses derniers messages vidéo. - -

Selon plusieurs médias américains, le cadavre d'Oussama ben Laden, tué dimanche par un commando de GI's au Pakistan, a été inhumé en mer « selon le rituel musulman ». Certains soulignent un manque de preuves du décès...

Selon les chaînes de télévision CNN et MSNBC, la dépouille du chef d'Al-Qaïda a été immergée en mer, sur un lieu et dans des circonstances pour l'heure inconnues. Un responsable de la Maison blanche aurait indiqué s'assurer que le corps était traité « avec la pratique et la tradition musulmane ». Cette tradition prescrit l'inhumation d'un défunt musulman dans les délais les plus brefs, après un lavage du corps effectué par des hommes eux-mêmes musulmans. La dépouille, immergée ou enterrée, est souvent recouverte d'un linceul blanc.

Un manque criant de preuves du décès

Cette information ne manquera certainement pas d'aviver une polémique naissante, notamment sur plusieurs réseaux sociaux du web. Dès les premières heures de la journée lundi, sur Twitter essentiellement, des centaines d'internautes avaient commencé à se questionner sur la véracité du décès d'Oussama ben Laden. En attendant la diffusion éventuelle de preuves par les Américains, l'inhumation du corps du chef d'Al-Qaïda ne fait plus reposer la crédibilité de l'information que sur les seules déclarations de la Maison Blanche, qui certifie que Ben Laden a été tué ce dimanche, et que des analyses ADN ont prouvé son identité.

Contraire à la tradition musulmane ?

De son côté, la Grande Mosquée de Paris « s'étonne » de ces informations, selon lesquelles la dépouille d'Oussama Ben Laden a été immergée en mer, « ce qui serait totalement contraire aux règles sacro-saintes de l'islam ». L’institution rappelle que, selon la tradition musulmane, « le corps d'un défunt doit d'abord être lavé avec de l'eau savonneuse, puis de l'eau claire et enfin avec de l'eau mêlée de camphre, avant d'être entouré de trois pièces d'étoffe. […] L'inhumation se fait en terre, sans cercueil. La dépouille doit être placée parallèlement à la Mecque, la tête du défunt légèrement tournée vers la droite pour que son visage soit tourné vers la Kaaba, le sanctuaire sacré de la Mecque ».

La Rédaction