BFMTV

Le CFCM condamne fermement les propos de Liès Hebbadj

Liès Hebbadj, le mari de la femme verbalisée pour conduite en niqab, au coeur de la polémique sur la polygamie.

Liès Hebbadj, le mari de la femme verbalisée pour conduite en niqab, au coeur de la polémique sur la polygamie. - -

Le vice-président du Conseil Français du Culte Musulman a condamné ce mardi matin les propos et l'attitude de Liès Hebbadj, au cœur de l'affaire de polygamie lancée par Brice Hortefeux.

« Les maîtresses ne sont pas interdites par l'islam, peut-être par le christianisme, mais pas en France ». Accusé de polygamie et de fraude aux aides sociales par Brice Hortefeux, qui avait, de fait, demandé à Eric Besson « d'étudier les conditions dans lesquelles il pourrait être déchu de la nationalité française », Liès Hebbadj avait répondu lors d’une conférence de presse. Ces propos du mari de la Nantaise verbalisée pour avoir conduit en niqab, ont profondément choqué Maître Chems Eddine Hafiz.

« Des propos insultants pour la religion musulmane »

En direct ce mardi sur RMC, le vice-président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) et avocat de la Mosquée de Paris a donc déclaré : « Toute personne qui connaît plus ou moins l’Islam sait pertinemment que toute relation sexuelle s’effectue dans les liens du mariage et qu’il est absolument interdit d’avoir des maîtresses. C’est pourquoi le Conseil Français du Culte Musulman a tenu absolument à dénoncer ces propos qui sont des déclarations offensantes et insultantes pour la religion musulmane. »

« Hebbadj contribue à cette stigmatisation de l’Islam »

Dénonçant par ailleurs une stigmatisation de l’Islam, Me Chems Eddine Hafiz a ajouté : « Liès Hebbadj malheureusement contribue aujourd’hui à cette stigmatisation de l’Islam. C’est devenu vraiment caricatural et c’est pour cela que le CFCM a décidé de réagir, étant donné que jamais un musulman n’a été autant médiatisé. Je le regrette parce que, encore une fois, on est en train de montrer les mauvais côtés de l’Islam. Effectivement, comme dans toute religion, il y a des excès, il y a des dérapages, et je crois que Monsieur Hebbadj fait partie malheureusement de ces dérapages. Des propos aussi provocateurs sont vraiment indignes de la part de quelqu’un qui se considère comme un vrai musulman. »

La vidéo des déclarations d'Hebbadj :

La Rédaction