BFMTV

Landes: un pêcheur mordu par un requin

Le requin mako qui a attaqué Ramon Arufe lundi.

Le requin mako qui a attaqué Ramon Arufe lundi. - -

L'homme a failli perdre un bras lors d'une pêche aux squales. Les protections qu'il portait l'ont sauvé.

Les risques du métier. Ramon Arufe, pêcheur basque espagnol de 50 ans, a failli perdre un bras lors d’une pêche aux requins dans les eaux territoriales françaises du golfe de Gascogne, au large des côtes landaises.

Ce lundi 26 août, il sort un requin mako de 1,50m. Le pêcheur lui donne trois coups, et s’approche du squale qu’il croit mort. D’un coup, le mako s’agite et lui attrape le biceps. "Le requin l’a mordu avec une telle puissance que le sang s’est mis à gicler", témoigne le chef du bateau dans le Diaro Vasco, traduit sur son site par Sud-Ouest.

Huit points de suture

"Heureusement, j’avais des protections, sinon il m’aurait arraché le bras. Les médecins m’ont dit que c’est ce qui m’avait sauvé", reprend Ramon Arufe, qui s’en est sorti malgré une hémorragie sévère.

Pris en charge par le Sauvetage maritime de Biscaye, il est transporté par hélicoptère jusqu’à l’hôpital local de Bidasoa à Irun, à la frontière avec Hendaye, où on lui fait huit points de suture.

A noter que ce type d’attaque de requin est très rare: si les attaques des requins de la Réunion sont (rarement) mortelles, les requins landais ne sont pas agressifs.

C.Pi.