BFMTV

Landes: deux suicides de militaires en novembre

BFMTV

Deux militaires d'une base aérienne des Landes ont mis fin à leurs jours à trois semaines d'intervalle en novembre, deux "drames rapprochés", a-t-on appris seulement mardi auprès du commandant de la base, pour lequel il est "impossible" à ce stade de lier ces actes à un contexte professionnel, dénoncé par une lettre anonyme.

Le colonel Emmanuel Vialle, qui commande la BA 118 de Mont-de-Marsan, a confirmé les suicides en novembre d'un adjudant sur son lieu de travail et d'un caporal-chef à son domicile, alors qu'il était sur le point de reprendre le travail après un arrêt-maladie de longue durée. Les suicides ont été révélés par une lettre anonyme relayée lundi par l'Adefdromil, une association de défense des droits des militaires basée à Paris.

Ces suicides sont un "déchirement" pour la base, qui accompagne évidemment les familles dans le drame", a assuré l'officier, ajoutant qu'une enquête de commandement était en cours sur les circonstances, en plus des enquêtes de gendarmerie.

"Un suicide est un acte complexe, un lien éventuel avec le milieu professionnel n'est pas aisé à établir et, dans ce cas, il est impossible de l'établir à ce stade", a déclaré le colonel Vialle, précisant que les deux militaires n'avaient pas laissé de lettre qui pourrait expliquer leur acte. Une cellule pyschologique a été mise en place à la base et des spécialistes venus de Paris ont entendu proches et collègues des défunts.

E.B. avec AFP