BFMTV

La SPA de Dunkerque porte plainte après que deux adolescents ont mis un chaton au micro-ondes

Un chaton dans sa cage avant d'être proposé à l'adoption, à la SPA de Gennevilliers, près de Paris. (photo d'illustration)

Un chaton dans sa cage avant d'être proposé à l'adoption, à la SPA de Gennevilliers, près de Paris. (photo d'illustration) - Joel Saget / AFP

La vidéo des faits a été diffusée sur Snapchat, permettant à quelqu'un de signaler les faits à la SPA de Dunkerque. Le chaton a pu être récupéré en bonne santé et rapidement adopté.

Deux adolescents sont visés par une plainte pour actes de cruauté sur un animal, déposée par la Société Protectrice des Animaux (SPA) de Dunkerque (Nord), après que l'association a reçu un signalement concernant une vidéo où on les voit forcer un chaton à rentrer dans un micro-ondes et le mettre en marche, selon La Voix du Nord.

C'est sur la page Facebook de l'association que l'affaire a été rendue publique, dans une publication aujourd'hui supprimée annonçant le dépôt d'une plainte et expliquant l'affaire. Les deux adolescents auraient diffusé sur Snapchat une vidéo où on les voit mettre l'animal dans le micro ondes et l'allumer. Le chaton se serait débattu, tout en miaulant et feulant de douleur, détaille La Voix du Nord
Capture d'écran de la vidéo Snapchat récupérée par la SPA de Dunkerque.
Capture d'écran de la vidéo Snapchat récupérée par la SPA de Dunkerque. © SPA de Dunkerque

Le chaton a été récupéré et adopté

La vidéo a été relayée sur le réseau social, jusqu'à ce que quelqu'un contacte la SPA, qui a pu récupérer le chaton, vivant et en bonne santé, et identifier les deux adolescents.

L'animal a très vite été adopté après la publication Facebook, qui a fait beaucoup réagir. Ce jeudi, la SPA de Dunkerque a appelé à la modération, après que des informations personnelles en partie fausses aient été diffusées au sujet des deux adolescents. Elle précise "Nous ne sommes pas juges, ni avocats, ni policiers... La justice doit et fera son travail!".

Julia Galan