BFMTV

La police relance un avis de recherche pour une septuagénaire disparue au CHU de Nîmes

Appel à témoin lancé par la police nationale du Gard pour une septuagénaire disparue au CHU de Nîmes, le 30 décembre 2019.

Appel à témoin lancé par la police nationale du Gard pour une septuagénaire disparue au CHU de Nîmes, le 30 décembre 2019. - Capture d'écran du compte Twitter de la police nationale du Gard.

La femme de 72 ans a disparu le 30 décembre dernier. Elle a fui de l'hôpital après avoir subi une opération chirurgicale et pourrait être désorientée.

La police nationale du Gard relance un appel à témoin pour tenter de retrouver une septuagénaire disparue au centre hospitalier de Nîmes, le 30 décembre dernier.

Kinka Krystyna, âgée de 72 ans a disparu en début d'après-midi, à l'hôpital Carémeau après avoir subi une opération chirurgicale le 30 décembre. Elle a pris la fuite alors que "son état de santé est préoccupant", explique France Bleu. Toujours selon la radio locale, la patiente est partie sans s'être alimentée, en indiquant sa volonté de retourner chez elle à Alès.

Un pansement sur la joue 

Elle s'exprime parfois en polonais. Le jour de sa disparition, elle portait un chemisier bleu, un pantalon noir et une polaire noire. Elle a les cheveux blonds au carré et mesure 1m65. La police nationale ajoute qu'elle portait "un pansement sur la joue" au moment de sa fuite.

E.P avec AFP