BFMTV

La mère d'un jihadiste français annonce sa mort en Syrie

BFMTV

La mère d'un jeune jihadiste français parti en Syrie combattre les troupes de Bachar al-Assad vient d'apprendre par SMS sa mort dans une opération kamikaze, quelques mois après celle de son demi-frère, rapportent France 2 et Libération.

Dominique Bons a reçu le 2 janvier un SMS lui annonçant la mort de son fils Nicolas, 30 ans, indique le quotidien lundi. "J'ai rappelé le numéro syrien affiché sur mon portable. Un homme parlant le français m'a expliqué que Nicolas s'était fait exploser avec un camion avec un autre combattant le 22 décembre, dans la région de Homs", dit Dominique Bons.

Le demi-frère de Nicolas, Jean-Daniel, 22 ans, avait été tué début août. Tous deux avaient rejoint la Syrie en mars, via l'Espagne et la Turquie, faisant croire alors à leurs proches qu'ils s'envolaient pour la Thaïlande. Là-bas, ils auraient rejoint les rangs de l'Etat islamique en Irak et au Levant, une formation proche d'Al-Qaïda.

Les deux demi-frères, originaires de Toulouse, étaient apparus début juillet dans une vidéo de propagande, où Nicolas, kalachnikov et Coran en main, se réjouissait d'avoir réussi à convertir son cadet.