BFMTV

L'Etat condamné à indemniser une victime de flash-ball

BFMTV

La préfecture de police de Paris a été condamnée à verser un total de 7.900 euros à un jeune homme blessé en 2009 par un tir de type "flash-ball", une première, selon un jugement du tribunal administratif de Paris.

Dans ce jugement daté de mardi, le tribunal a estimé qu'au terme du code de sécurité intérieure, l'Etat était responsable des violences commises lors d'attroupements et l'a ainsi condamné à indemniser Clément Alexandre, 30 ans, touché à la joue alors qu'il était pris dans des échauffourées sur la place de la Bastille lors de la Fête de la musique en juin 2009.