BFMTV

L'avocat de Nafissatou Diallo raille l'attitude de DSK... et "son physique"

Douglas Wigdor, l'avocat de Nafissatou Diallo, se montre très critique envers DSK, actuellement jugé pour proxénétisme aggravé.

Douglas Wigdor, l'avocat de Nafissatou Diallo, se montre très critique envers DSK, actuellement jugé pour proxénétisme aggravé. - BFMTV

DOCUMENT BFMTV - Dominique Strauss-Kahn, actuellement jugé dans le cadre du procès du Carlton de Lille, affirme qu'il n'a jamais su pour les prostituées. L'avocat de Nafissatou Diallo, rencontré par BFMTV, n'y croit pas. "Vu son physique, c'est risible de croire que DSK ne savait pas", assène-t-il.

Douglas Wigdor ne mâche pas ses mots. Rencontré par BFMTV à New York, l'avocat de l'ancienne femme de chambre, Nafissatou Diallo, a raillé mardi la ligne de défense adoptée par Dominique Strauss-Kahn sur l'affaire du Carlton de Lille.

"Il dit qu'il est entré dans une chambre et que des jeunes femmes nues se sont jetées sur lui. Qu'il ne savait pas que c'était des prostituées. Pourtant, vu son âge et son physique... c'est risible. Cela montre vraiment ce qu'il est capable de faire et de dire devant un tribunal", assène Me Wigdor. 

"L'attitude de DSK envers les femmes"

L'avocat suit, heure par heure, le déroulé des audiences à Lille depuis les Etats-Unis. Il voit d'ailleurs un lien entre l'affaire du Sofitel et celle du Carlton de Lille. "Le parallèle que je fais, c'est l'attitude de DSK envers les femmes. C'est important de se souvenir de ce qu'il s'est passé il y a quatre ans à New York. C'était un simulacre de justice. Quand Nafissatou Diallo a été violée par l'homme qui allait être le prochain président français, sa vie a basculé", dénonce Me Wigdor.

Pour rappel, les charges pénales contre DSK ont été abandonnées par la justice américaine en août 2011.

La nouvelle vie de Nafissatou Diallo

Aujourd'hui, même si son avocat continue de s'intéresser de très près à DSK, Nafissatou Diallo, 37 ans, tente, elle, de tourner la page. Elle vit toujours avec sa fille, et dirige désormais un restaurant populaire à New York, "Amina", ouvert dans le quartier du Bronx grâce à l'argent obtenu après le procès. Selon son entourage, Nafissatou Diallo aime sa nouvelle activité. "Mais je sais de façon certaine qu'elle aurait préféré rester femme de chambre au Sofitel, sans avoir à traverser toutes ces épreuves, car elle était heureuse", conclut son avocat.

A. G. I sujet vidéo: J. Migaud Muller, J.-B. Cadier