BFMTV

L'avocat d'Harvey Weinstein dénonce l'"hypocrisie incroyable" d'Asia Argento

Harvey Weinstein et Benjamin Brafman le 9 juillet à New-York.

Harvey Weinstein et Benjamin Brafman le 9 juillet à New-York. - Kevin Hagen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L'actrice Asia Argento, pilier du mouvement #Metoo, est rattrapée ce lundi par une affaire de violences sexuelles. En 2013, elle aurait versé 380.000$ à un jeune homme de 17 ans qui l'accusait d'agression sexuelle.

L'avocat d'Harvey Weinstein a réagi ce lundi aux révélations du New York Times, selon lesquelles Asia Argento aurait trouvé un arrangement financier avec un jeune homme, Jimmy Bennett, qui l'accusait d'agression sexuelle alors qu'il était encore mineur. 

Dans un communiqué diffusé par les médias américains ce lundi soir, Benjamin Brafman considère que cette plainte peut jeter le doute sur les allégations faites par l'actrice italienne contre le producteur hollywoodien. En octobre dernier, Asia Argento avait été l'une des premières à avoir accusé publiquement Harvey Weinstein de l'avoir violée, devenant ainsi une voix importante du mouvement #MeToo. Elle est maintenant accusée à son tour, pour la première fois. 

"La duplicité de sa conduite est extraordinaire"

"Cet épisode révèle un niveau d’hypocrisie incroyable de la part d’Asia Argento, l’une une des principales voix à avoir tenté de détruire Harvey Weinstein" déclare Benjamin Brafman.
"Ce qui est peut-être le plus flagrant, c’est le moment choisi, qui laisse penser que pendant qu'Argento oeuvrait à son propre arrangement secret pour contrer des allégations d'abus sexuel sur mineur, elle se positionnait au premier rang de celles qui condamnaient M. Weinstein, et tout cela malgré le fait que sa relation sexuelle avec M. Weinstein ait eu lieu entre deux adultes consentants, et ce pendant plus de quatre ans".
Le communiqué se poursuit: "La simple duplicité de sa conduite est tout à fait extraordinaire et devrait démontrer à tout le monde à quel point les allégations contre M. Weinstein ont été mal vérifiées".

Aucune enquête ouverte pour l'instant

Dans la plainte qu'il menaçait de déposer, Jimmy Bennett, aujourd'hui âgé de 22 ans, accusait l'actrice de 20 ans son aînée de l'avoir agressé sexuellement dans un hôtel de Californie en 2013, selon le quotidien, citant des documents envoyés par une source anonyme.

La police de Los Angeles a indiqué ce lundi ne pas avoir pour l'instant ouvert d'enquête à ce sujet, mais qu'elle chercherait des informations sur l'affaire. Asia Argento n'a quant à elle pas encore réagi, mais Rose McGowan, autre accusatrice d'Harvey Weinstein et figure du mouvement #MeToo, a affiché ses doutes sur Twitter. Dans un premier tweet, McGowan affirme avoir "le coeur brisé" à la suite de ces informations. 

"Personne d'entre nous ne connaît la situation et je suis sûre que d'autres (choses) vont être révélées. Soyez mesurés", a-t-elle ajouté dans un nouveau tweet lundi.

Mis en cause par une centaine de femmes pour des abus sexuels, Harvey Weinstein a été formellement inculpé de viol, d'acte sexuel forcé et de fellation forcée, sur trois femmes différentes. Il plaide non coupable et assure que toutes ses relations sexuelles ont été consenties.

Jeanne Bulant