BFMTV
Police-Justice

Jura: quatre lycéens sont morts dans l'accident de leur voiture tombée dans un lac

L'un des passagers a survécu en parvenant à s'extraire du véhicule, totalement immergé. Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident.

Quatre lycéens sont morts dans l'accident de leur voiture, tombée dans un lac à Fontenu (Jura) a appris BFMTV de sources policières. Le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule en fin d'après-midi sur une route verglacée qui a fini sa course dans le lac de Chalain. Un passager est parvenu à s’extraire de l’habitacle alors que le véhicule est totalement immergé et a alerté les secours.

"Ce survivant a réussi à s'extraire du véhicule, à remonter le talus et à donner l'alerte", a détaillé sur BFMTV David Philot, préfet du Jura. "Il y a des arbres tout le long de cette route qui longe le lac… sauf à cet endroit", a-t-il ajouté.

Leur véhicule est toutefois passé "au seul endroit où il n'y avait pas d'arbre, en a tout de même heurté légèrement un, ce qui n'a pas suffit pour changer sa course et il est tombé dans l'eau", a expliqué Lionel Pascal, procureur de la République de Lons-le-Saunier.

L'endroit où s'est produit le drame.
L'endroit où s'est produit le drame. © BFMTV

Ouverture d'une enquête judiciaire

Malgré la tentative de sauvetage des pompiers et des gendarmes parvenus rapidement sur les lieux, quatre personnes - une majeure et trois mineurs âgés entre 15 et 17 ans - sont décédées dans cet accident de la route. Les cinq jeunes étaient scolarisés au lycée de Champagnole.

"Une enquête judiciaire est ouverte", a annoncé David Philot sur notre antenne. "On est vraiment face à un drame, c'est vraiment beaucoup de tristesse pour tous le monde", a ajouté le préfet qui a une pensée pour les camarades lycéens des victimes.

Les quatre corps ont été acheminés vers l'hôpital de Lons-le-Saunier pour que les proches puissent les identifier. Une cellule de soutien psychologique comptant six personnes a été déployée au lycée où plusieurs jeunes étaient internes, a-t-il également indiqué à nos confrères de l'AFP, précisant qu'elle devrait être encore renforcée d'ici à jeudi matin.

"Demain matin sera mis en place une équipe d'une dizaine de personnes pour aider les élèves et les adultes dans cet établissement qui est traumatisé", a indiqué sur BFMTV Jean-François Chanet, recteur de l'académie de Besançon.

Blanquer adresse ses pensées "aux familles et aux proches des lycéens"

La présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, qui a fait par de sa "tristesse" sur les réseaux sociaux, a également adressé ses pensées "aux familles des victimes et toute la communauté éducative du lycée Paul-Emile Victor de Champagnole."

Enfin le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a également réagi à ce drame "qui touche toute la commuauté éducative et tout particulièrement l'Académie de Besançon".

"Je veux exprimer ma peine et adresser toutes mes pensées aux familles et aux proches des lycéens", a tweeté Jean-Michel Blanquer, précisant que "les services de l’État sont pleinement mobilisés auprès de l’entourage des victimes".
Hugues Garnier avec AFP Journaliste BFMTV