BFMTV

Isère: un détenu se suicide à la prison de Saint-Quentin-Fallavier

BFMTV

Un détenu de 36 ans a été retrouvé pendu vendredi matin dans une cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, a-t-on appris auprès du parquet, qui privilégie l'hypothèse du suicide.

Écroué en 2012, l'homme avait été condamné une quinzaine de fois pour des infractions routières, notamment conduite sans permis, conduite en état d'ivresse ou blessures involontaires. Né en Isère, il était théoriquement libérable en 2016. "Il s'est pendu sans laisser de mot", a indiqué à l'AFP Matthieu Bourrette, procureur de la République de Vienne, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Le parquet a ouvert une enquête en recherche des causes de la mort et il sera procédé à une autopsie lundi, a-t-il précisé. "Apparemment, le suicide ne fait guère de doute", a déclaré le procureur, en indiquant qu'un magistrat du parquet s'était rendu sur place.

Le détenu n'avait jusqu'alors jamais fait de tentative de suicide ni été signalé comme particulièrement fragile et ne bénéficiait donc pas de tenue anti-pendaison. L'Observatoire International des Prisons (OIP) avait rendu public en juillet un rapport confidentiel de l'Inspection des services pénitentiaires (ISP) publié en mars 2011 mettant en cause trois membres du personnel de la prison de Saint-Quentin Fallavier, soupçonnés de violences sur des détenus.